Neymar veut revenir à Barcelone et ce n’est plus un secret. Le Brésilien aussitôt mis au courant par le PSG qu’il devait partir, a trouvé un accord avec le FC Barcelone.

Un pas important a été effectué dans cette opération ces dernières heures selon le journaliste José Alvarez, qui annonce qu’un accord de principe a été trouvé entre le Barça et son ancien joueur. Il s’agit d’un contrat de deux ans pour un salaire de 13 millions d’euros. Une preuve que le « Ney » est désireux de faire de gros sacrifices financiers pour retrouver la Catalogne, alors qu’il est payé quasiment trois fois plus au PSG, et possède un contrat valable jusqu’en 2027.

Avec Barcelone, cet accord pour un contrat de deux ans, et une troisième année en option, permet en tout cas de débuter les négociations entre clubs. C’est bien évidemment la partie la plus difficile, car le PSG ne compte pas brader un joueur qui possède encore une belle valeur marchande même si, à 31 ans et avec un enchainement de blessures majeures ces dernières années, le Brésilien est très loin de valoir les 222 ME dépensés pour le faire signer en 2017.

Cet effort permet en tout cas d’entrevoir un transfert. Le PSG et Neymar pourraient négocier un résiliation de contrat à l’amiable. A Barcelone, l’arrivée de Neymar est capable de créer un engouement qui ramène des sponsors, de la billetterie et du marketing, surtout avec un salaire certes copieux mais revu largement à la baisse.

Selon la presse catalane, les Blaugranas devraient finaliser deux départs majeurs en plus d’Ousmane Dembélé, pour s’offrir les services de Neymar. Ansu Fati est souvent évoqué, et Raphinha pourrait aussi être visé histoire de faire de la place sur la ligne d’attaque.

Il reste donc encore beaucoup d’étapes avant de voir le prodige de Santos retrouver le club qui l’a révélé en Europe, mais un premier pas de taille a été fait. Neymar en a ainsi profité pour montrer sa motivation à quitter le PSG, lui qui ne devrait pas disputer le premier match de la saison contre Lorient en raison d’un « virus » selon le staff médical parisien.

 

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez
Enregistrer