Le monde du football retient son souffle alors que Xabi Alonso, ancienne gloire du ballon rond, est au cœur d’un véritable dilemme.

D’un côté, le Bayern Munich, en proie à une saison tumultueuse et à la recherche d’un nouveau manager après l’annonce du départ de Thomas Tuchel. De l’autre, Liverpool, club emblématique de Premier League, qui doit également trouver un remplaçant à Jürgen Klopp, fatigué après presque une décennie passée à la tête des Reds. Deux offres alléchantes, mais un seul homme dans le viseur : Xabi Alonso.

L’héritage de Klopp très lourd

Lundi soir, l’antenne allemande de Sky Sport a révélé que des premiers contacts avaient déjà été établis entre Alonso et le Bayern Munich. Le journaliste Florian Plettenberg a également rapporté que l’ancien joueur espagnol était flatté par l’intérêt de Liverpool, mais qu’il hésitait face à la lourde tâche de succéder à Jürgen Klopp. En effet, ce dernier a acquis le statut de légende à Liverpool, guidant le club vers des succès tant attendus en Ligue des champions et en Premier League. Prendre la relève d’une telle figure imposante serait un défi de taille pour Alonso.

Ainsi, bien que séduit par l’idée de rejoindre Liverpool, Alonso semble davantage enclin à poursuivre sa carrière d’entraîneur en Bundesliga, tout en portant le maillot du Bayern Munich, club pour lequel il a brillé en tant que joueur. Les négociations et les discussions se poursuivent, mais pour l’instant, la tendance semble pencher en faveur du club bavarois.

Cependant, rien n’est encore joué. Liverpool pourrait bien trouver les arguments nécessaires pour convaincre Alonso de reconsidérer sa décision. Après tout, le charme et le prestige du club anglais, ainsi que l’opportunité de perpétuer l’héritage de Klopp, pourraient s’avérer irrésistibles pour l’ancien milieu de terrain.

Dans tous les cas, l’avenir d’Alonso en tant qu’entraîneur suscite l’intérêt et l’attention des passionnés de football du monde entier. Reste à savoir où sa loyauté le mènera et quelle décision il prendra pour la suite de sa carrière. Une affaire à suivre de près.

 

 

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez
Enregistrer