Le club catalan, après des mois de négociations intenses, a vu ses efforts pour signer Jorthy Mokio, jeune prodige de 16 ans du KKA Gent, échouer. Malgré de multiples contacts avec son entourage et une visite à Barcelone pour discuter avec Deco, rien ne s’est passé comme prévu.

Tout semblait bien engagé pour les Blaugrana qui tenaient Mokio dans leur viseur comme une future étoile. Cependant, le joueur a finalement décliné l’offre, après une longue période d’hésitation. La pression ressentie par son entourage, en particulier son père, a été déterminante dans cette décision.

« Ils nous ont dit qu’ils allaient faire la même chose qu’avec Lamine Yamal ou Cubarsi. Nous avons parlé à Deco et il nous a dit qu’il s’entraînerait avec l’équipe première », a expliqué le père de Mokio au média belge Het Belang van Limburg. Pourtant, il a ajouté : « La pression au Barça est d’une autre dimension. Si ça ne marche pas, tu te retrouves à Osasuna et tu es perdu. Il me semblait que c’était un pas trop grand pour lui. Il est vrai qu’à un moment donné, nous avions décidé de signer au Barça, mais ensuite nous avons vu qu’ils voulaient vendre un défenseur de 19 ans à Porto. C’est trop, je ne peux pas faire ça à mon fils. »

Jorthy Mokio entre City et Barça

Inquiet pour le bien-être et le développement de son fils, le père de Mokio a préféré une autre voie. C’est finalement l’Ajax Amsterdam qui a officialisé la signature de Jorthy Mokio, surprenant ainsi le FC Barcelone. Deux semaines après cette annonce, les raisons de ce choix sont désormais claires et Mokio peut entamer sa nouvelle aventure aux Pays-Bas.

L’Ajax Amsterdam offre à Mokio un environnement propice à sa progression, loin de la pression intense de Barcelone. En Eredivisie, il pourra se développer à son rythme, dans un club renommé pour sa capacité à former de jeunes talents.