Joshua Kimmich 28 ans est lié au Bayern jusqu’en juin 2025, mais les négociations pour une prolongation semblent compliquées en raison de divergences financières avec les dirigeants du club bavarois.

Joshua Kimmich, actuellement en difficulté au Bayern Munich, suscite un vif intérêt sur le marché des transferts, alimenté non seulement par son talent exceptionnel en tant qu’international allemand de premier plan, mais aussi par sa situation contractuelle délicate.

Les rumeurs d’un départ cet été sont persistantes, avec plusieurs grands clubs européens, dont le Paris Saint-Germain (PSG), manifestant leur intérêt pour Kimmich. Cependant, selon des informations de Bild, le joueur originaire de Stuttgart aurait une préférence marquée pour le FC Barcelone. Malgré les offres alléchantes d’autres prétendants, Kimmich envisagerait de rester une saison de plus au Bayern Munich, allant ainsi au terme de son contrat en 2025, avant de rejoindre librement le club catalan.

Kimmich au bout de son contrat

La décision de Kimmich de prolonger son séjour à Munich avant de partir libre pour Barcelone s’expliquerait par les contraintes financières du FC Barcelone par rapport à d’autres clubs intéressés. En effet, le club espagnol traverse actuellement des difficultés financières qui pourraient limiter sa capacité à réaliser des transferts onéreux.

Cette stratégie élaborée par Kimmich témoigne de son désir profond de rejoindre le FC Barcelone, malgré les offres attrayantes provenant d’autres destinations. Sa décision de rester une saison supplémentaire au Bayern démontre également son engagement envers son club actuel, qu’il pourrait quitter en tant que joueur libre, offrant ainsi au FC Barcelone une opportunité de renforcer son effectif sans supporter de frais de transfert importants.

L’avenir de Joshua Kimmich reste donc incertain, avec les spéculations autour de son éventuel transfert vers le FC Barcelone ajoutant une nouvelle dimension passionnante au mercato estival. Les fans du Bayern Munich, du PSG et du Barça suivront attentivement l’évolution de cette situation, qui pourrait façonner le paysage du football européen dans les mois à venir.

 

 

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez
Enregistrer