Dans un communiqué envoyé tard lundi 6 juin, l’entraîneur du FC Sochaux Montbéliard s’exprime enfin sur sa volonté de quitter le club. Omar Daf évoque de gros désaccords avec la direction.

C’est une prise de parole plutôt rare. Omar Daf a enfin brisé le silence sur son départ du FC Sochaux Montbéliard dans un communiqué envoyé tardivement lundi 6 juin à France Bleu Belfort Montbéliard, sans pour autant évoquer le club de Dijon, comme l’a affirmé son directeur général Samuel Laurent. « Ces derniers jours, j’ai pris connaissance d’interviews de Samuel Laurent mettant en cause mon intégrité ainsi que mon attachement au FC Sochaux-Montbéliard. Je ne souhaitais pas étaler nos différends sur la place publique afin de protéger l’institution FCSM, comme je l’ai toujours fait. Mais les dernières déclarations contradictoires et mensongères me concernant me forcent aujourd’hui à m’exprimer pour rétablir la vérité », écrit-il en préambule.

Celui qui est en contrat avec le FCSM pour un an encore, affirme qu’il n’avait jamais songé à quitter le club avant la fin du mois d’avril : « J’ai toujours émis auprès de la direction mon souhait de m’inscrire sur le long terme au sein du projet du FCSM. Ces derniers mois nous avons ainsi été en négociations au sujet de la prolongation de mon contrat d’entraîneur. À la fin du mois d’avril, ces discussions ont abouti à un accord. Étrangement, depuis cette période, la direction n’a pas trouvé le temps de formaliser cet accord par un contrat rédigé et signé par toutes les parties. En aucun cas, je n’avais même pensé quitter le club ».

La direction a cherché à saper mon autorité à plusieurs reprises

Il poursuit dans son communiqué : « Dès la fin de la saison, après notre élimination malheureuse contre l’AJ Auxerre en prébarrage d’accession à la L1, le ton de la direction à mon égard a complètement changé. Depuis, le projet sportif se fait sans prendre en compte ni mes avis ni mes choix concernant autant les arrivées que les départs de joueurs dans le cadre du prochain mercato. »

« La direction a également cherché à saper mon autorité à plusieurs reprises. Au fond, je ne suis pas vraiment surpris par cette attitude, qui m’a néanmoins profondément touché compte tenu de mon attachement historique au club, pour lequel je me suis investi avec cœur et professionnalisme pendant 22 ans comme joueur, puis comme entraîneur. »

Omar Daf se sent « écarté du projet sportif »

L’entraîneur sochalien confirme avoir été sollicité par plusieurs clubs de Ligue 1 et ligue 2, sans pour autant confirmer ou infirmer son départ au club de Dijon :  » Même si cela n’a jamais été ma priorité d’en arriver là, je me sens malheureusement aujourd’hui dans la situation d’un entraîneur tenu à distance du projet sportif et poussé vers la sortie par sa direction. Dès lors, je me dois d’envisager toutes les options. Je ne tolérerai en aucun cas que l’on me prête des propos ou des actes mensongers. »

Il conclut : « Au fil de la saison qui vient de s’achever, j’ai compris que la collaboration avec ma direction serait compliquée car nous ne partageons ni les mêmes valeurs ni la même éthique. »

Le FCSM a donné jusqu’à ce mardi 7 juin 16h30 à Dijon pour proposer une offre satisfaisante, sans quoi Omar Daf terminera son contrat avec Sochaux.

NB . L’ hypocrisie dans ce milieu est pire lorsqu’ il s » agit d’ opprimer le plus faible .

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez
Enregistrer