Kylian Mbappé détient les clés de son avenir au PSG. Le temps pour lui, et il ne manque pas de le faire savoir

Cette fois, Nasser Al Khelaïfi n’a pas la main. Il doit se plier aux exigences de son meilleur joueur pour le garder encore au moins une saison. Alors qu’il est libre à partir de 1er janvier de signer dans le club de son choix, Mbappé sait qu’il est en face d’un tournant dans sa carrière. Prolonger au PSG ou rejoindre le Real Madrid voire la Premier League (Liverpool, Arsenal), les paris sont ouverts.

La LDC primordial pour l’avenir de Mbappé

Si le principal concerné continue d’entretenir le doute sur ses intentions, Laurent Perrin estime que, contrairement à 2022, la décision du champion du monde 2018 devrait plus dépendre du parcours en Ligue des Champions que de l’argent. Le journaliste du quotidien Le Parisien explique notamment : « Mbappé a avoir 25 ans. Il n’a plus de temps à perdre pour aller décrocher les deux trophées qui lui manquent : la Ligue des champions et le Ballon d’or. »

Un exploit du PSG en Ligue des Champions pourrait donc le pousser à poursuivre l’aventure en Ligue 1. « Si le PSG n’atteint pas cette année la finale de la Ligue des champions, il n’y a aucune raison qu’il reste », assure Laurent Perrin, qui ajoute que l’enfant de Bondy n’annoncera aucune décision durant l’hiver.

« Il n’a aucune raison de prolonger cet hiver »

Il y a quelques semaines, plusieurs médias ont rapporté que Kylian Mbappé pourrait fixer son avenir avec le Paris Saint-Germain dès cet hiver. Satisfait du mercato estival réalisé par Luis Campos, l’ancien buteur de l’AS Monaco est désormais heureux et pourrait même signer un nouvel engagement dans le mois de janvier. Un scénario auquel ne croit pas Laurent Perrin. Dans un chat organisé avec les internautes, le journaliste estime que Mbappé « n’a aucune raison de prolonger dès cet hiver. »

Il estime que prolonger maintenant « fermerait la porte du Real Madrid » au coéquipier d’Ousmane Dembélé. À quelques mois de la fin de son engagement initial, « le temps joue pour lui, il impose son tempo à tout le monde. Et il a bien raison », indique le spécialiste du média régional. Il faudra donc patienter jusqu’à la fin de l’exercice 2023-2024 avant de connaître le dénouement de ce feuilleton.