La clause libératoire d’Ousmane Dembélé était fixée à 50 millions d’euros par Barcelone, alors qu’il avait resigné pour deux ans en 2022. Mais, ceux que beaucoup ignoraient, est que la moitié de cette somme doit revenir au joueur en cas de transfert. Figurez vous que Barcelone a joué sur certaines clauses du contrat pour gratter plus que les 25 millions d’euros attendus. En effet, le club catalan avait menacé de rappeler l’ailier tricolore, si un accord n’était pas trouvé entre les parties. En un mot, le club catalan voulait plus que les 25 millions d’euros et finit par avoir gain de cause.

Pacte secret entre Dembélé et Laporta

Lors de l’officialisation de son transfert, le FC Barcelone a annoncé que l’opération atteignait 50,4M€, montant de la clause libératoire d’Ousmane Dembélé. Mais comme indiqué par Sport, alors que cette somme devait être divisée en deux, la moitié pour le club et l’autre pour le joueur et son agent, les Blaugrana auraient finalement perçu 35,4M€.

D’après Sport, si Ousmane Dembélé ne réclame pas le reste de ce qui lui reviendrait normalement, c’est parce qu’il aurait passé un accord avec le FC Barcelone au moment de son départ. Le Barça était en proie à des problèmes financiers, ce qui l’a gêné afin d’inscrire des joueurs, l’international français aurait ainsi laissé 10M€ de plus aux Blaugrana.

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez
Enregistrer