Le FC Barcelone est actif sur plusieurs dossiers pour cet été, mais le club catalan risque de se faire doubler sur Dani Olmo par Manchester City, dirigé par son ancien coach, joueur, et capitaine, Pep Guardiola.

La course à la signature de Dani Olmo

Alors que le Barça concentre ses efforts sur le jeune Nico Williams (21 ans), la situation de Dani Olmo semble être passée au second plan. L’international espagnol de 26 ans, actuellement au RB Leipzig avec un contrat jusqu’en 2027, a attiré l’attention de nombreux clubs grâce à une excellente saison marquée par 27 apparitions, 8 buts, et 6 passes décisives. Parmi ses prétendants, Manchester City est en pole position pour le recruter.

Dani Olmo proche de Manchester City

L’Intérêt des cityzens

Selon les informations relayées par Mundo Deportivo, Manchester City, champion d’Angleterre en titre, s’apprête à activer la clause libératoire de Dani Olmo, fixée à 60 millions d’euros. Cette clause n’est valable que pour une période courte, du 1er au 15 juillet, ce qui met la pression sur les clubs intéressés. City dispose d’un avantage significatif dans cette course contre-la-montre.

Avantage pour Manchester City

Dans cette bataille pour la signature de Dani Olmo, Manchester City semble avoir une longueur d’avance. Le Barça, bien que désireux de renforcer son effectif, doit jongler avec plusieurs priorités, et pourrait donc se faire devancer par les Cityzens, prêts à payer la clause libératoire du talentueux milieu offensif espagnol.

Dani Olmo a encore brillé en demi-finale contre la France en marquant le deuxième but victorieux de la Roja. Buteur en huitème puis en quart, il montre à son sélectionneur Luis de la Fuente qu’il est plus qu’un remplaçant. Barcelone estime son arrivée difficile à cause de la densité de joueurs dans son effectif surtout à ce poste. Pour City, Olmo sera un concurrent direct de Kevin de Bruyne avant sûrement de remplacer le Belge (33 ans) dans l’effectif pour les années à venir.