Le feuilleton du prochain sponsor du FC Barcelone semble enfin toucher à sa fin, avec Puma prêt à verser une prime considérable de cent millions d’euros si le club catalan choisit de s’associer à la marque allemande plutôt qu’à Nike.

Cette offre lucrative pourrait apporter un soulagement financier immédiat à Joan Laporta et à son équipe dirigeante, qui sont actuellement en pleine négociation avec les deux entreprises pour la saison à venir.

Outre cette prime à la signature, Puma propose également un accord financier plus avantageux sur le long terme, avec une offre de 120 millions d’euros par saison, comparativement aux 85 millions d’euros offerts par Nike, avec un bonus supplémentaire de vingt millions. Cette proposition pourrait représenter une opportunité financière significative pour le Barça, compte tenu de ses difficultés économiques récentes et des défis liés à la pandémie de Covid-19.

L’argent de Puma, le prestige de Nike

Cependant, le choix entre Puma et Nike ne se résume pas seulement à une question d’argent. Nike jouit d’un prestige mondial et d’une longue histoire dans le football, ce qui pourrait peser dans la balance pour certains membres du club. De plus, le montant légèrement inférieur proposé par Nike pourrait être compensé par un bonus financier lié à la performance en Ligue des Champions, offrant ainsi une autre perspective à la décision de Laporta.

Dans tous les cas, cette décision représente un enjeu crucial pour le FC Barcelone, tant sur le plan financier que sur le plan de l’image de marque. La réponse finale de Laporta, qui est attendue après une dernière offre de Nike, sera déterminante pour l’avenir du club sur et en dehors du terrain.

 

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez
Enregistrer