Barcelone envisage de vendre Robert Lewandowski (35 ans) qui éprouve des difficultés pour sa deuxième saison.

Les prestations moyennes du Polonais obligent les dirigeants catalans à agir vite pour éviter le crash économique. Lewandowski signé à l’été 2022 pour 45 millions et un contrat de 4 ans peine à porter l’attaque du Barça cette saison. S’il a fini Pichichi la saison dernière, le poids des années semble peser sur ses prestations cette saison. Le Polonais marque moins et son influence sur le jeu est presque infime. Selon José Alvarez, chroniqueur à l’émission El Chiriguito, Barcelone envisage de céder l’ancien buteur du Bayern lors du prochain mercato.

Une offre de 40 M€ est arrivée pour Lewandowski

D’après Sport, une offre de dernière minute est arrivée sur le bureau de Joan Laporta en septembre. Et elle a de quoi faire réfléchir les Catalans puisqu’un club saoudien, dont l’identité n’a pas été révélée, propose 40 M€ pour transférer Robert Lewandowski. À ce stade, rien ne dit que cette proposition sera acceptée, ni des motivations de l’attaquant polonais. C’est encore trop tôt pour le savoir mais cela devrait évoluer dans l’après-midi, dans un sens ou dans l’autre.

Un salaire qui va poser problème la saison prochaine

En effet, Sport rapporte que son salaire pourrait poser problèmes au fur et à mesure qu’il s’installera dans la durée au Barça. Alors qu’il gagnait 20 millions d’euros brut par an lors de sa première année, il en est désormais à 26 cette saison avant d’en toucher 32 s’il reste la saison prochaine avant de retomber à 26 lors de sa quatrième et dernière saison. Autant dire que les dirigeants catalans pourraient bien y réfléchir à deux fois à l’idée de conserver leur joueur l’été prochain. En interne, certains dirigeants estiment que le Barça ne peut se permettre de verser un tel salaire à un joueur de 36 ans sur la courbe descendante.

Auteut de 33 buts toutes compétitions confondues en 46 matchs la saison dernière, Lewandowski n’a marqué que 7 buts en Liga cette saison et 1 en C1. A 35 ans, une telle offre ne se représentera pas, a priori pour le buteur polonais. L’arrivée de Vitor Roque en janvier et le recrutement d’un deuxième buteur plus jeune, pourraient pousser Joan Laporta à vendre le Polonais.